Venir étudier en Belgique

Comme tu le sais probablement, si tu viens étudier en Belgique, tu ne seras pas le ou la seule française dans le coin ! Beaucoup de français viennent en Belgique pour leurs études. Pourquoi ?

  • la Belgique est proche de la France ;
  • une partie du pays est francophone ;
  • un accès plus facile à certaines formations ;
  • une ambiance étudiante très intense.

Hé oui, la Belgique plaît aux étudiants français ! Et toi alors, tu viens quand ? Ah.. Tu n’as pas encore engagé ton processus d’arrivée.. Pas de problème ! Je vais t’aider un peu !

Etape 1 : faire reconnaître tes diplômes

Il faut savoir avant toute chose que ton inscription dans un établissement d’enseignement supérieur en Belgique (Haute-Ecole ou Université) nécessite une équivalence de diplôme. Tu dois impérativement faire reconnaître le ou les diplômes que tu as pu obtenir en France en passant par le Service des Équivalences. Sans ça, pas d’études possibles en Belgique. Je t’invite à cliquer sur le lien ci-contre pour lire le guide complet concernant les équivalences !

Début des études !
Choisir ton établissement !

Etape 2 : choisir ton établissement !

L’enseignement supérieur privé belge, le « privé privé » comme nos amis les belges le disent si bien, n’est pas reconnu : ni l’établissement, ni les diplômes qu’il pourrait te délivrer. En bref, ton diplôme pourrait ne pas être reconnu en France et tu serais dans l’impossibilité d’exercer ou de poursuivre une autre formation. Catastrophe à éviter. Fait très attention à ça, les termes « Bachelor », « Master » ou « Université » sont employés de façon abusive et ne certifient rien du tout. Le seul moyen d’être sûr de ne pas tomber dans le piège : regarde si la formation délivre bien des crédits appelés « crédits ECTS », reconnus partout dans l’Union Européenne. Pour te donner une idée, une année universitaire à temps-plein correspond normalement à 60 crédits ECTS.

Etape 3 : t’inscrire dans ton établissement

Généralement, on te conseille de commencer tes démarches 9 mois avant la date de départ prévue pour être à l’aise, c’est-à-dire entre janvier et mars. Ne t’inquiète pas : si tu n’es pas dans ces délais mais que tu suis mes conseils sérieusement, on y arrivera !  Je te rappelle avant toute chose pour certaines formations du secteur médical, la Belgique a décrété qu’il n’y aurait que 30% d’étudiants non-résidents.

En Belgique, chaque établissement a son propre service d’admission et d’inscription. Tu dois donc pouvoir prendre le temps de contacter ces derniers pour connaître précisément les documents qu’ils demandent. Cependant, je peux déjà te donner une liste de documents potentiels pour que tu puisses avoir une idée.. :

T'inscrire dans ton établissement
Documents potentiels
  • ton CV ;
  • ta lettre de motivation ;
  • tes notes de l’enseignement supérieur ou tes notes des deux dernières années de lycée si tu postules après l’obtention de ton BAC ;
  • tes diplômes ;
  • plusieurs photo d’identités.

Ce dossier sera à envoyer soit par courrier, soit par internet si l’établissement t’en donne la possibilité.

Une fois envoyé, il faut patienter environ 3 semaines voire 1 mois pour que ton dossier soit analysé et qu’on t’envoie la confirmation ton admission ou non dans la formation que tu as choisie.

Etape 4 : faire ton choix selon les admissions possibles

Une fois que tu as reçu les admissions possibles aux établissements que tu avais sélectionnés, tu vas pouvoir choisir le meilleur de tous pour ta future carrière. Ton inscription est quasiment finie, juste une dernière petite étape : payer les frais d’inscription. Ton inscription sera alors validée définitivement et nous aurons réussi, félicitations !

N’oublie quand même pas que l’établissement peut casser ton inscription si tu n’obtiens pas le diplôme que tu prépares actuellement (exemple : BAC) ou si tu n’as pas un bon score à ton test de langue, si tu en passes un.

Faire ton choix selon les admissions possibles

Obtenir une couverture santé : le guide !

Voir

Etape 5 : obtenir une couverture santé

La Belgique est un pays membre de l’Union Européenne et c’est une excellente nouvelle pour toi : tu disposes d’une excellente couverture santé en demandant ta carte européenne d’assurance maladie gratuitement. Tu ne sais pas comment te la procurer ? Je t’explique ça de suite, clique sur le lien ci-contre !

Tu es couvert avec cette petite carte, c’est bien, mais tu dois quand même souscrire à une mutuelle avant ton départ : c’est obligatoire en Belgique. Cette mutuelle va te permettre de couvrir les frais restants non-remboursés par la Sécurité Sociale. Après, tu as le choix, soit tu souscris à une mutuelle française avant ton départ, soit à une mutuelle belge à ton arrivée. Perso, je te conseille de souscrire à une mutuelle française ! Tu seras tranquille avec ça et tu n’oublieras une fois sur place.. D’autant plus que les offres en France sont généralement plus avantageuses.. Il faut compter en moyenne 60€ de cotisation trimestrielle pour une mutuelle belge. Si tu veux néanmoins prendre ta mutuelle en Belgique, on te demandera ton attestation d’admission au sein de l’établissement d’enseignement supérieur.

Documents demandés pour la Carte Européenne d'Assurance Maladie

Trouver ton logement en Belgique : le guide !

Voir

Etape 6 : trouver ton logement

Il va maintenant falloir te trouver un logement. Je t’invite à jeter un petit coup d’œil au guide ci-contre, dédié spécifiquement à cette recherche ! 😉

Attention : regarde bien le bail que tu signes : si tu signes un bail de résidence principale, ta domiciliation peut avoir des répercussions pour toi ou ta famille sur les plans fiscal, social, assurances, bourses d’études, etc en France.

Etape 7 : t’enregistrer à la commune

Tu as trouvé ton logement, tu as signé ton bail et tu as posé tes affaires dans ton nouveau chez toi ! Tu n’as pas besoin de VISA pour venir en Belgique mais il faut que tu puisses t’enregistrer auprès de ta commune pour déclarer ta présence sur le territoire belge. C’est obligatoire et c’est à faire dans les 8 jours après ton arrivé. Tout dépend du bail que tu as signé.

Si tu as signé un bail de résidence secondaire, il te faudra simplement faire une déclaration de présence sur le territoire belge auprès de l’administration de ta commune. On te demandera :

  • ta carte d’identité française ou ton passeport ;
  • ton bail ou une attestation de ton propriétaire ;
  • ton attestation d’inscription au sein de l’établissement d’enseignement supérieur belge ;
  • 2 photos d’identité ;
  • 8€ environ (tarif pratiqué à Liège).
T'enregistrer à la commune !

On te délivrera alors le document qui atteste ta présence en Belgique : l’annexe 33. Ce document est valable 1 an, tu devras alors le renouveler en apportant les mêmes documents que la première année et l’annexe 33 expirée. Le renouvellement de cette annexe est moins cher les années suivantes.

Bail de résidence principale !

Si tu as signé un bail de résidence principale, tu devras être inscrit au registre des étrangers. Je te rappelle que ta domiciliation peut avoir des répercussions pour toi ou ta famille sur les plans fiscal, social, assurances, bourses d’études, etc en France. Ici, on te demandera :

  • ta carte d’identité française ou ton passeport ;
  • ton attestation d’inscription au sein de l’établissement d’enseignement supérieur belge ;
  • ton adresse (si ton propriétaire est un privé) ou ton attestation de logement (si tu loges dans une résidence universitaire, un foyer d’étudiant, etc..) ;
  • une déclaration sur l’honneur que tu disposes de revenus suffisants pour vivre et étudier en Belgique ;
  • ton attestation d’assurance « soins de santé » (carte européenne d’assurance maladie ou assurance privée belge ou française)
  • ton permis de conduire (si tu en as un) ;
  • 2 photos d’identité (3 photos si choix de la carte électronique) ;
  • 11€ pour le format feuille A4 ou 18,20€ pour le format carte électronique (tarifs pratiqués à Liège).

On te délivrera alors le document qui atteste ta domiciliation en Belgique : l’annexe 8 ou ta « Carte E ». Dès que tu as l’un de ces deux documents, tu es couvert par l’assurance « soins de santé ». Au bout de 5 ans et si tu as des revenus personnels suffisants, tu pourras demander ton séjour permanent.

A la fin de tes études et si tu quittes la Belgique, tu devras te présenter de nouveau à l’administration communale pour signaler ton départ du territoire belge.

Début des études !
Share This

Partager !